Petit point sur les tests sur les animaux en cosmétique

By 29.7.14 , ,



Je lis encore sur les forums et les réseaux sociaux des personnes qui crie haut et fort que les produits cosmétiques des grandes marques sont testés sur les animaux, alors que depuis 2013 en Europe, ils ne le sont plus...


Alors pour toi, je vais essayer de faire le point sur les textes. (qui entre nous sont très nébuleux)





Ce qu'il faut avant tout savoir, c'est que l'interdiction d'expérimentation et de commercialisation de produits cosmétiques testés sur les animaux est totale depuis le 11 mars 2013, et ce, indépendamment de la disponibilité des méthodes alternatives.

Rappel des dates:


En 2004: les produits finis sont interdits de test sur les animaux (les ingrédients peuvent encore l'être)

En 2009: les tests sur les ingrédients et produits finis dans les cosmétiques sont interdits, sauf pour les tests mesurant les effets de la toxicité à long terme : ces derniers sont temporairement dispensés et ne seront supprimés qu'au 11 mars 2013.

En 2013: l'importation et la vente de produits cosmétiques testés sur animaux seront strictement interdites en Europe. L'Europe banni donc tout produit cosmétique où le produit fini et les ingrédients ont été testés sur les animaux.



Dans l'Union européenne les tests sur les animaux sont interdit


Si par exemple, une entreprise américaine veut vendre un produit cosmétique, mais qui a été testé sur animaux, elle ne pourra pas accéder au marché européen.

Aucun produit qui a été testé sur les animaux ne pourra être mis sur le marché dans l'Union européenne, même si ces produits ont été fabriqués ailleurs qu’en Europe. Ce qui oblige les marques qui veulent exporter en UE à arrêter les tests sur les animaux. L’interdiction a donc une incidence sur tous les pays du monde!




Je te vois arriver, si les tests sur les cosmétiques sont interdits, ce n'est pas le cas pour les ingrédients qui n'ont pas qu'une finalité cosmétique. Par exemple, un colorant, s'il est aussi alimentaire pourra être testé. Or il faut savoir que si un ingrédient est utilisé dans une autre industrie que la cosmétique et qu'il est testé sur les animaux dans ce cadre, il est quand même interdit à moins qu'un dossier n'ait été fait pour attester de l'incapacité de remplacer l'ingrédient et une demande de dérogation doit être faite.

En clair s'il y a possibilité de remplacer l'ingrédient sans altérer la qualité du produit par un ingrédient non testé sur les animaux et donc strictement réservé à l'industrie cosmétique, cette dernière doit le faire !

Un petit bémol?


Si toutes les entreprises européennes et celles qui exportent en Europe fabriquent des cosmétiques sans cruauté, malheureusement pour elle, leur produit pourra quand même être testé sur les animaux: En Chine, car le gouvernement chinois teste lui-même les cosmétiques étrangers sur animaux à l'entrée sur le territoire... Mais c'est en train de changer... La chine fait un pas vers la fin des tests en ne les rendant plus obligatoire depuis cet été, pour les produits de "base" (shampoing, soins).



Le problème REACH


Le plan REACH, qui contrôle l'enregistrement, l'évaluation et l'autorisation des produits chimiques, oblige à faire des tests sur les ingrédients cosmétiques utilisés en grande quantité en Europe. Néanmoins, les protocoles d'expériences prévus dans le cadre de REACH ne doivent être autorisés que s'il n'existe pas déjà des données existantes ou des alternatives aux tests prévus pour ce produit. En gros, s'il existe déjà des données sur un produit, celui-ci ne doit pas être soumis à REACH.





REACH laisse aux États de l’Union le droit de décider si l’expérimentation animale est nécessaire ou non.
Pour tenter de calmer les esprits, Bruxelles a annoncé un investissement de près de 238 millions d’euros en 5 ans dans la recherche de solutions de remplacement pour les tests sur les animaux.

Il faut savoir que les expérimentations du REACH sont réalisées sans l’accord préalable des marques qui utilisent les ingrédients contrôlés. Ainsi des entreprises  comme Lush ont dû faire face au mécontentement de leurs consommateurs suite aux tests sur les animaux du borate de sodium, un ingrédient présent dans leurs savons.



Pour conclure 



En gros,  un produit fait pour le marché européen ne sera pas testé sur les animaux, si la marque exporte en chine, les produits seront testés par administration chinoise (et pas par la marque, c'est une nuance qui ne sert à rien pour certaines, mais c'est comme ça). Certaine marques boycottent encore le marché chinois, (urban decay et The Body shop par exemple qui appartiennent,  je te le rappel au grand méchant L’Oréal pour info), mais pour combien de temps?

Tout n'est pas tout noir ou tout blanc, à chacune de faire selon sa conscience et ses convictions, je ne ferais pas le boycott de UD, juste par ce que la marque a été racheté par L’Oréal qui lui exporte en chine....


Mon avis ne sera sûrement pas au goût de tout le monde. Mais j'espère que cet article t'aide à y voir plus clair. Je tiens à préciser que je ne cautionne pas les tests sur les animaux, mais j'en avais un peu marre de lire tout et n'importe quoi sur le net. Je m'attends à recevoir pas mal de commentaire pas très gentil, mais au moins j'ai dit ce que je pensais...


Sources:

Tu aimeras peut-être aussi

16 commentaires

  1. Merci pour toutes ces informations très intéressantes. Je ne savais pas que l'Europe interdisait les produits testés sur les animaux ! Moi aussi je faisais partie de celle qui croyait encore que les grandes marques utilisaient cette pratique. Merci pour la mise à jour :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contente de t'avoir appris quelque chose!

      Supprimer
  2. Je trouve que tu as fais du bon boulot dans cet article, et grâce à toi j'y vois plus clair, c'est vrai. Tu as du prendre du temps pour récolter ces informations, alors merci :)
    Bisous, et bonne continuation

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! Oui cet article à été assez long à rédiger, car j'ai du recouper les informations qui parfois était contradictoire, faire des recherches sur les textes les plus récents. Cela reste un sujet sensible donc chacun défend sa paroisse d'une certaine manière.

      Supprimer
  3. En fait, faire des tests sur les animaux. .

    RépondreSupprimer
  4. Très bonne idée de remettre les choses à leur place. J'avais compris le principe que c'est la Chine qui fait tester les cosmétiques sur son territoire et non la marque qui le fait pour faire partie de ce marché. C'est bien de le dire en tout cas ^^.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en avais un peu marre de lire tout et n'importe quoi, alors j'ai fait comme d'hab, j'ai fait mes propres recherches!

      Supprimer
  5. Tu as bien raison d'éclaircir nos lanterne. :) Merci pour cette recherche des plus instructive.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien contente que l'article serve à quelque chose!

      Supprimer
  6. Great article, thank you for sharing! Must have spent a lot of time to write articles!

    RépondreSupprimer
  7. Très bon article bien renseigné!
    D'après ce que j'avais cru comprendre, la Chine a fait arrêter les tests sur les animaux pour les produits courants type shampoing, gels douches à formule standardisée, où les tests ont déjà été faits, mais uniquement pour les produits faits sur le territoire. Pas de news en ce qui concerne les produits importés.

    RépondreSupprimer
  8. D'accord pour ce aue tu dis dans ton article... Mais tu m'as un peu perdue là, alors que dis le site de PETA avec sa liste de marques cruelty free et non? Parce aue cette liste n'est quand meme pas du vent...

    Aide-moi à y voir plus clair stp parce que tu viens de me perdre aha !

    Merci! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors pour faire simple, pour être sur la liste PETA, il faut en faire la demande, Peta se réserve le droit de refuser une marque, payer une licence pour utiliser le logo et ne pas faire un seul test sur les animaux tout au long de la chaîne de fabrication, fournir une attestations de ses fournisseurs de matières premières. Un produit entrant dans la composition d'une crème ou d'un savon a pu être soumis à un test dans le cadre de REACH. Et l'interdiction de test pour les animaux est interdit pour les produits et matière première des cosmétiques, mais pas pour les produits ménager par exemple. Et ne pas exporté dans des pays qui test sur les animaux. Si une marque n'as pas tout cela, elle ne peut pas être dans la liste.

      Je ne sais pas si j'ai été simple et si je t'ai aider a y voir plus clair.

      Supprimer

Ton avis m’intéresse!