Ce que les hommes pensent de l'épilation...

By 15.10.15 , , ,

...et pourquoi, c'est faux.

Suite à mon article sur mes produits anti-poils de l'été, j'ai eu pas mal de retour sur le sujet des poils et entre autre sur l'épilation du maillot. Au fil des discussions, une phrase est tombée : "Si vous épilez, c'est pas pour nous, c'est pour votre confort"



Comment te dire, je suis tombé de haut, les hommes que j'avais en face de moi sont persuadé que si nous les filles, nous subissons les douleurs de l'épilation (non, je n'en rajoute pas), c'est juste par ce que cela serait plus confortable pour nous ? Mais pourquoi au juste les hommes pensent que s'épiler le maillot ( et le reste), nous donne un sentiment de confort ? Et pourquoi finalement, nous nous épilons ?


Je ne parle pas ici de l'épilation estivale pour pouvoir enfiler son maillot de bain, mais plutôt à celle hivernale cachée sous des couches de tissus. Et il n'est pas question de juger,  si il faut s'épiler ou pas, mais juste de faire comprendre aux hommes que non, l'épilation du maillot entre autre ne va pas de soi et que ce n'est pas forcement une envie personnelle.

                                                                                       ©Mathilde Morieux

Une histoire d'éducation


La plupart des hommes que je connais sont nés entre 1982 et 1987 et là, je suis au regret de te dire que cette génération ( je n'ai même pas envie de penser à la suivante qui doit être pire...) à fait son éducation avec les magazines et les pornos, ils leur est resté ancré que ce qu'il voyait étais la norme et la réalité: des femmes sans poils ou presque. Ma génération est celle du ticket de métro, actuellement vu ce qu'on trouve sur le net, je dirais que l'intégral fait partie de la "norme" de ses jeunes messieurs. Leurs éducations sexuelles leur font donc dire que si les femmes font ça, c'est bien parce que c'est plus confortable et plus propre, non ?

Et quand nous, on leur demande pourquoi ils ne le font pas aussi, là, bien souvent, il n'y a plus personne où ils te répondent : "mais, je ne suis pas une fille moi, les poils, c'est plus masculin". ( je sais, je suis entouré de cro-magnon).

Moins de poils = plus d’hygiène ?


En plus de l'image véhiculée sur les femmes qui doivent être imberbe. Depuis l’adolescence, on nous rabat à nous les filles qu'avoir moins de poils sur le corps, c'est plus hygiénique. Je ne compte plus le nombre d'hommes qui m'ont dit lors de ma petite recherche :" avec moins de poils, c'est plus propre". Si les poils sont là, ce n'est pas pour rien, car ils ont une utilité. En 2011, Emily Gibston, médecin américain et directrice du centre de recherche à la Western University, pointait notamment du doigt les conséquences sanitaires liées aux maillots très épilés. Dans son étude, cette dernière expliquait que l'épilation provoque des minis coupures, véritables nids à bactéries, qui faciliteraient la transmission de MST.

En fait, ce n'est pas plus hygiénique, mais plus esthétique. Car souvent, ses messieurs, ils ne les aiment pas trop nos poils. D'autant plus que leurs gout est souvent dicté par une histoire de mode...


Plaire à l'autre


Et au final, on s'épile, bien souvent pour faire plaisir et plaire à l'autre, celui qui partage notre vie ou nos nuits. On a toute connue la période hivernale en mode célibataire, ou dés qu'un rencard est prévu on passe par la case épilation. Car on a toutes intégré de façon consciente ou pas, que les poils ça fait négligé et que dans le doute sur les goûts de son soupirant vaux mieux sortir épilé ( au cas où). Au final, si tous les mois, tu souffres chez l'esthéticienne dans des positions plus que douteuse, c'est souvent pour plaire à ton cher et tendre, parce que lui la foret vierge, il n'aime pas trop ça.



Après, tu as aussi les filles qui disent "Je ne le fais pas pour les autres, mais pour moi" mouais... Elles se sont les ayatollahs du poil, celle qui s'épile religieusement même l'hiver et célibataire, ( si y en a dans la salle qu'elle lève la main), pour celle-là, vous ne seriez pas un peu maso ?

Je suis regret de vous dire que non, Messieurs l'épilation et celle du maillot encore plus , n'est pas faite pour notre confort. Mais bien souvent pour votre plaisir ( de la vue et du reste)


L'épilation n'est pas une question de confort car....


Ça pique quand ça repousse et tu te retrouves à avoir envie de te gratter à n'importe quand.
Ça donne des boutons et des poils incarnés.
Ça coûte un bras tous les mois chez l’esthéticienne.
Ça fait un mal de chien et je mesure mes mots.

Entre la crème dépilatoire qui pue, le rasoir qui coupe,  la cire qui brûle et l’épilateur, qui te laisse un souvenir aussi doux qu’un casse-noisette qui te broie l’œil, non l’épilation n’est pas une partie de plaisir.

Alors si toi aussi, autour de toi, les hommes pensent que tu t'épile pour ton confort, n'hésite pas à les envoyer ici!


Et toi, tu en pense quoi?

Tu aimeras peut-être aussi

25 commentaires

  1. Je me sens chanceuse tout à coup, car même s'il me fait parfois des réflexions, mon homme n'est pas tout à fait un cro-magnon, il a compris que si je m'épilais c'était pour ces beaux yeux et pas dans mon intérêt personnel...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ta bien de la chance, moi, j'ai l'impression que le mien est tombé des nues en apprenant l'affreuse vérité et puis je lui est fait tester la cire sur le dos et depuis plus de petite phrase de ce type.

      Supprimer
  2. Ce que j'en pense ? au delà du fait que c'est effectivement plus esthétique, c'est pour moi un vrai confort d'être "sans poil" ! Je rêverai d'être imberbe sur certaine partie de mon corps. C'est désagréable au touché et je me sens pas "propre-propre" même si, on le sait, on est pas plus propre sans poils! Mais je crois que je suis incapable de me laisser vivre avec tout ces poils sur le corps! Je me suis livrée une vraie bataille contre eux depuis très longtemps et je ne suis pas prête de cesser ! J'envisage même le laser.... c'est dire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi j'aimerai être imberbe de certains endroit, ça m'éviterai la douleur de l'épilation. Mais à certaines périodes j'ai appris a vivre avec, plus par flemme que par envie.

      Supprimer
  3. Oh oui j'en connais aussi des comme ça! Le mien me traitait toujours de chochote jusqu'à ce que je lui colle une bande de cire sur la jambe... Depuis il a compris.. ^_^

    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne tactique, je l'ai utilisé et elle marche bien ^_^
      C'est fou le nombre de mec qui pensent qu'on doit être "parfaite" et que c'est normal.

      Supprimer
  4. Ah top cet article :) ma gynéco ( 60 ans) m'avaient presque engueulé que je rase et c'est là où elle m'a expliqué à quoi ça servait les poils mais bon après c'est pas de mon goût ^^. En tout cas j'ai adoré lire ton article et les illustrations sont géniales !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La chance ! Moi ma gynéco m'avait dit que mon homme irait voir ailleurs si je ne m'epilais pas les cuisses plus précisément (bah ouais mais je suis pas contorsionniste, encore moins quand je suis enceinte !)

      Supprimer
  5. Bonjour !! Un article que j'aurais voulu écrire !!! Je pense tellement comme toi! Je rajouterais que la société et la publicité y contribue beaucoup : la pub de la cire où la nana est dans une sorte de spa et une voix qui dit "offrez vous un vrai un instant de plaisir". L'homme qui voit ça, peut penser que c'est un plaisir de s'épiler ! Non non et non!!
    Je mepile les jambes / maillots pour faire plaisir aux autres. Je mepile le visage pour ME faire plaisir ! Il y a une sacrée différence ! Merci beaucoup pour ton article que je vais largement partager !!!
    Blandine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! Oui la pub influe aussi bcp sur la perception que les hommes ont de l'épilation. L'épilation n'a jamais été un instant de plaisir au contraire

      Supprimer
  6. Merci pour cet article, que je vais partager de ce pas. Personnellement j'adhère à 300%, les poils ce n'est pas moche, ni sale, ni je ne sais quoi... Nous avons été élevé(e)s dans le diktat du "sans poil" à cause des photos de magazines et des pornos... :-/ si nos hommes veulent que subissons la torture (non non, je n'exagère pas) de l'épilation, pourquoi n'en feraient ils pas de même ?!

    RépondreSupprimer
  7. Il y a vraiment des Cro-Magnon car si l'on suit leur logique mois de poils = plus d'hygiène, poils = viril donc homme = porc dégueulasse ? Perso je fais ne veux pas d'animal de ferme dans ma maison

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahah j'adore ton commentaire !! Les hommes et la logique.. Ils disent surtout ce qui les arrangent ! :)

      Supprimer
  8. hahahahah mais qu'est ce que j'ai rie, j'adore tes illustrations, perso, je mépile quand j'ai envie et c'est pour plaire à monsieur, et quand jai pas envie ba ça fait rire monsieur et il s'en tape au finale, merde non mais, c'est très contraignant, moi ça m'emmerde plus qu'autre chose comme tu dis. moi aussi je suis de 84. ya des mecs tolérants, c'est bien, comme le mien, sinon, ce serai pas le mien^^ lol, chouette article :).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les illustrations ne sont pas de moi, mais d'illustratrices talentueuses (en cliquant sur le credit sous l'image, tu tombe sur leurs blogs). Je pense que nous les plus vieilles n'avons pas intégré le diktat du sans poils. Ce qui apparemment n'est pas le cas des plus jeunes...

      Supprimer
  9. Pour le visage, je suis assez maniaque : j'aime avoir les sourcils bien épilés. Mais pour le corps, c'est une autre histoire ! Je suis brune, ma pilosité est assez développée et mes poils ont tendances à friser... Autant dire que l'épilation est un vrai carnage ! Bonjour les poils incarnés de 3cm de long et les boutons infectés.
    Et pour quoi je ferais ça ? Pour mon confort ? Pour l'hygiène ? Autrement dit, le corps de la femme est sale par nature ? Et pas celui des hommes ? Totalement absurde.

    Je ne nie pas m'être épilé énormément pendant un moment, c'est clair que c'était par souci de normalité, parce que j'ai été éduquée comme cela (ma mère est persuadée que les poils sont sales et elle se sent mieux sans). Maintenant que j'ai ouvert les yeux, je m'épile de moins en moins, surtout en hiver, et je m'en fiche. Par exemple, je vais au sport en legging court, les jambes non épilées et tout va bien ! Mais je suis plutôt chanceuse, Chéri s'entend bien avec mes amis les poils, en tout cas ils cohabitent sans problème. Et si ce n'était pas le cas, il devrait s'y habituer un point c'est tout.

    Merci pour ton article qui, une fois de plus, me conforte dans l'idée que l'épilation est une torture qu'aucune femme ne devrait subir par peur du regard des autres, des hommes comme des femmes.

    A bientôt,

    Delphine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans la tête de bcp de gens, les poils=sale, mais c'est archifaux!!!!
      Pour le visage, je suis entièrement d'accord avec toi, un sourcil épiler aide à l'harmonie du visage et surtout ce vois par tous, ce qui n'est pas le cas du maillot. Ton chéri est une perle!

      Supprimer
  10. Alalala ... Pour moi l'épilation est un calvaire, je le fais pour l'autre et, surtout, pour être à l'aise face à lui. Je n'accepterais jamais une remarque car c'est mon corps et que j'en fais bien ce que je veux (je crois que monsieur ne tenterait même pas et il est quand même "tolérant") mais la société et les médias jouent beaucoup. Je ne me sens pas en confiance avec mon corps sans ça. C'est dingue mais c'est incrusté dans ma tête quoi !

    RépondreSupprimer
  11. Tu as trop raison !! Personnellement, je n'ai pas ce problème. Depuis mon adolescence, j'ai jamais épilé et tout a disparu tout seul. Mais si on réfléchit bien, ça a rien de dégueu désolé mais c pas dégueu au contraire c naturel.

    RépondreSupprimer
  12. Yop :)
    Il y a certaines zones que je fais par confort, pour moi, les sous de bras entre autre. Je préfère sans poil. XD Et j'aime bien dompter d'autres coins, que ce soit taillé correctement, on se comprend. ;)
    Ça dépend ce que tu épiles, mais ce n'est pas douloureux partout et ça dépend aussi de chacune.
    Je remarque aussi que quand tu as le poil clair, les gens ne se rendent pas compte que tu n'es pas épilée tellement ils ont l'habitude que les femmes le soient. C'est pareil avec le maquillage. Tu dois le dire pour qu'ils regardent, sinon, c'est encrée dans le crane que si.
    Sinon, j'ai réglé une partie du problème, j'ai décrété qu'il devait aussi s'épiler certaines zones pour mon plaisir perso et que sur moi, il avait qu'à le faire. Pas envie de payer une inconnue pour me faire le maillot par exemple. Du coup, plus de plainte. :D
    Voilà voilà.
    Bien vu le sujet ! Ca vaut la peine d'en parler. :)
    A plus,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu m'as bien fait rire, le mien j'ai pas encore réussi à lui faire franchir ce cap.

      Supprimer

Ton avis m’intéresse!