Mon Bullet Journal... bilan 2 ans plus tard et mes conseils !

By 25.10.16 , , ,

J’ai découvert le bullet journal il y a maintenant 2 ans. Et j’en suis toujours une grande fan. Mais en deux ans, beaucoup de choses ont changé dans ma façon de l’utiliser. À l’époque, ce carnet était très minimaliste. Pas de dessin, pas de tableau, juste des signes, des To do liste. Si tu ne sais pas ce qu’est un bullet journal, je t’invite à aller lire mon premier article sur le Bujo.




Mes premiers bullets journal


Mon premier bullet journal était extrêmement simple, voir trop simple. J’ai commencé avec un cahier aux feuilles blanches. Ces Feuilles vierges au final ne me convenaient pas du tout, car j’avais peur de faire des ratures et je devais toujours me trimbaler une feuille lignée et je n’arrivais pas à me lâcher dedans.





J’ai donc fini par l’abandonner, pour un cahier beaucoup plus simple avec des lignes, cahier qui venait de chez HEMA. C’était un cahier à spirale, qui s’adaptait beaucoup plus à mon côté brouillon et surtout c’est un cahier que je n’avais pas peur d’abîmer, que je trimbalais partout avec moi. Mais ce cahier a lui aussi atteint ses limites. Car les lignes étaient vraiment trop présentes,  j’ai découvert que j’aimais travailler sur des choses jolies et que mon bullet journal était beaucoup trop austère et rigide pour moi.




Jusqu’à il y a un an, j’envisageais mon Bujo seulement comme un moyen de ne pas oublier ce que j’avais à faire et comme un système de prise de note au fil de l’eau qui permettait de mieux m’organiser.  Je n’avais pas envisagé, qui pouvait m’aider aussi à progresser et à m’améliorer là ou j’avais des lacunes et surtout à garder des traces de ma vie.

Il y a deux ans, il n’y avait pas beaucoup l’utilisation des traqueurs, des indicateurs, des axes d’amélioration. Tout ce qui fait qu’au final du bullet de journal plus qu’un simple agenda ou liste de To do list. Comme un mouton, j’ai à mon tour fait créer des tracker, fait des diagrammes et plein de dessins. Maintenant au bout de 2 ans, j’ai un bullet journal dont je suis fier, qui me sert et que je prends plaisir à créer.


Débuter le bullet Journal, mes conseils


D’achat impulsif tu ne feras pas
Mon premier conseil est de ne surtout pas acheter le dernier cahier à la mode, les crayons que tout le monde a, car tu ne sais pas à l’avance si tu vas adhérer au bullet journal et cela serais dommage d’avoir dépensé autant pour un outil que tu n’utiliseras qu’un mois. Il faut avant tout tester, utiliser des outils différents, des présentations différentes. Il m’a fallu pas loin de 4 cahiers différents et prés 1 an pour trouver mon rythme et ma façon de l’utiliser, alors heureusement que je n’ai que peu investi à ce moment-là. ;-)





Simple tu resteras
Pour commencer, il te faut, un cahier tout simple, un stylo et quelques feutres ou crayon de couleur si tu veux dessiner dedans. Pour la base, je t’invite à lire mon premier article. Il ne faut surtout pas se mettre la pression avec tous les jolis Bujo que tu peux voir sur le Net. Tu dois avant tout tester le système pour voir, si c’est un outil qui te convient. Reste très simple dans tes listes et n’utilise que celles qui te correspondent vraiment, quel intérêt d’avoir une liste de livre à lire, si tu n’en lis jamais. Le mot d’ordre pour ton premier Bujo, c’est de tester, pas grave si c’est moche, si c’est raturé, si tes dessins ne ressemblent à rien. Au bout d’un moment, tu vas trouver ce qui te plait, ce qui t’est utile et ce qui n’a aucun intérêt pour toi (même si c’est joli, certaines pages sont plus chronophages qu’utiles.)


De comparer tu arrêteras
Allo, les filles, il faut arrêter de comparer son Bujo à ceux que tu trouves sur le Net, tout le monde n’est pas une reine de l’organisation ou à la fibre artistique. Le seul résultat que tu auras c’est d’être déprimé par la tête de ton bullet journal et de l’arrêter. Alors qu’une fois que tu as trouvé ton système d’organisation au sein du bullet, c’est juste magique.





Abandonner tu pourras
Tu n’as pas tout noté dans ton Bujo, où tu as abandonné pendant 1 semaine, 1 mois, ce n’est pas grave, parfois il faut abandonner pour mieux y revenir, ça permet de faire le point sur ce qui t’a manqué, sur ce dont tu peux te passer. Et puis il n’y a pas mort d’homme, ce qui est bien avec le Bujo, c’est que tu peux reprendre à tout moment, vu que rien n’est figé. Tu peux aussi carrément laisser tomber, découvrir que cet outil n’est pas fait pour toi, mais si tu as suivi mes conseils, cela ne t’aura coûté qu’un cahier [que tu peux réutiliser pour autre chose].

Ce que j’ai modifié dans mon Bujo



Le calendrier mensuel

J’ai par exemple découvert que tous les mois, je créais un énorme calendrier mensuel qui 90 % du temps restait vide, si ce n’est 2 ou 3 RDV par mois. Résultat, au lieu de faire une page entière mon calendrier mensuel ne prend plus qu’une moitié de page. Idem pour le calendrier hebdomadaire, sur lequel je rapporte rarement beaucoup de choses, les recap journalières sont suffisantes. À l’inverse, j’utilise beaucoup plus le calendrier annuel pour noter mes rdv à l’avance. Chaque semaine, je vérifie si j’ai un rdv et je le reporte au jour prévu.


Les tracker d’habitude

J’ai une véritable addiction pour les trackers, le problème c’est qu’au début j’en utilisais beaucoup trop et pour tout et n’importe quoi, résultat 10 pages de trackers que j’oubliais de remplir et qui me prenais beaucoup de temps à créer. J’ai donc limité mes trackers « habitude » à un seul qui regroupe tout.





Les frises chronologiques
J’ai laissé tomber les frises chronologiques dans mes tâches journalières, car je respectais rarement ce que j’avais établi et surtout parce que je me suis aperçu que je passais la moitié de mon temps au boulot, ce qui a eu le don de me déprimer ;-). C’est un outil très pratique, mais plus adapté au freelance ou aux mamans qui doivent gérer pas mal de choses toute la journée. 




Les miennes étaient concentrées sur seulement 4 à 5 heures. J’ai donc abandonné ce système. J’utilise les frises a posteriori pour voir comment j’arrive à gérer mon temps. En gros, je remplis après avoir accompli la tâche. Ce qui me permet de savoir combien de temps cela me prend, très pratique pour les tâches récurrentes. 


Un seul bullet journal c’est suffisant
Au début, j’en avais un pour ma vie perso et un pour le blog, j’ai fini par les regrouper au même endroit, car cela devenait difficile de jongler avec les deux.




On se retrouve bientôt pour un autre article,  je te montrerais mon bullet journal plus en détail et je t’expliquerais mon utilisation, mes collections et tous les petits trucs que j’ai trouvés pour qu’il me ressemble.

Et toi, tu es une adepte du Bullet Journal ?


Tu aimeras peut-être aussi

7 commentaires

  1. Et bien ça y est je me suis lancée comme une bonne petite blogueuse mouton. J'ai commencé le miens dimanche. Le plus simplement du monde pour l'instant. A voir pour la suite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le tout c'est de s'y tenir, tu va voir rapidement si c'est fait pour toi...ou pas.

      Supprimer
  2. Chouette article! Moi je viens de me lancer et tout comme toi je n'écris pas beaucoup de RDV dans les pages annuelles ou mensuelles donc je ne l'ai pas fait. Pareil pour le concept des heures, ça n'est pas fait pour moi, qui bosse tous les jours de 9h à 19h. C'est ça qui est bien avec le BuJo il s'adapte à nous! :)

    RépondreSupprimer
  3. Je l'utilise depuis presque un an maintenant et comme toi, je commence seulement à trouver la méthode idéale pour moi. J'adore le concept et j'aurais du mal de m'en passer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne peux plus m'en passer ! Je continue de "peaufiner" mon bullet journal, je test, je garde ou pas, finalement il n'y a quasiment aucun mois qui ressemble à un autre, même si avec le temps, je garde la même base.

      Supprimer
  4. Il est magnifique ton Bu’Jo’ !   Bravo.... Moi j'ai fini par abandonner le Bu’Jo pour le  Productivity Planner.
    Pour celles qui sont un peu paresseuses comme moi, c'est un outil qui va vous aider à augmenter votre productivité. C'est vraiment une alternative géniale !!
    http://blog.la-pigiste.com/2016/11/03/productivite-outil-productivity-planner/

     Très bonne et heureuse année 

    RépondreSupprimer

Ton avis m’intéresse!